www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
du comité d'athlétisme de la loire

Lancer du MARTEAU - Le matériel

Une partie du matériel est souvent à prendre au local à matériel, ou au secrétariat. IL est à noter que le matériel général et "personnel" doit être certifié et validé par le Directeur Technique ("mélangé" à notre niveau avec le Juge Arbitre)

ü                                   Le demi-hecto ou l'hectomètre (148) pour mesurer (187 19-20)

ü                                   Les engins selon les catégories (187 1-3) (191 9) et en fonctions des normes françaises (la longueur du marteau peut être réduite jusqu'à un mètre, les Juniors ont le 6.25kg en France le 6kg en international)

Marteau

Benj

Min

Cad

Jun

Esp Sen

Vét 1

Vét 2

Féminines

2 Kg

3 Kg

3 Kg

4 Kg

4 Kg

4 Kg

3 Kg

Masculins

3 Kg

4 Kg

5 Kg

6.25 Kg

7.26 Kg

7.26 Kg

6 Kg

ü                                   Notez que les modifications qui avaient été prévues pour la poignée ne rentreront pas avant 2004 en application

ü                                   Les engins personnels ne sont autorisés que s'ils ont été apportés suffisamment tôt à l'organisateur pour qu'il puisse les vérifier et les marquer. Ils devront rester à la disposition de tous les athlètes pendant toute la compétition. (187 3 et F187)

ü                                   Dans le cas de record, si la précaution de vérification de tous les engins a été prise, on ne devrait pas avoir besoin de vérifier après…

ü                                   Les drapeaux: rouge, blanc pour valider les essais (125 3), jaune pour l'avertissement du temps (180 17c note)

ü                                   La feuille de concours (125 3);  exemple de feuille

ü                                   Un balai pour nettoyer le plateau

ü                                   Des chiffons pour essuyer les engins si besoin

ü                                   Les fanions pour marquer les meilleurs jets sur les lignes de secteur (187 21)

ü                                   Un paillasson pour permettre aux athlètes de s'essuyer les pieds, de la magnésie avec un bac pour la tenue des engins.

… une autre partie est en place sur la zone de concours

Le plateau de lancer (187 5-7)à l'intérieur de la cage (192)



Le secteur de chute ou la réception (187 10-12):


L'angle du secteur de chute est de 34°92 . Traçage de ce secteur, voir dessin ci-dessus: à 10m du centre du cercle, la corde de l'arc délimité doit mesurer 6m (en rouge), par exemple à 40m / 24m, à 60m / 36m.

Il est important que l'ensemble de ce matériel soit prêt assez tôt pour que les athlètes puissent finir leur échauffement sur le terrain (180 1).

Selon le niveau de la compétition

Il pourra y avoir un tableau d'affichage (performance, essai, dossard), une horloge de concentration (180 17), des bancs, des parasols… il faudra bien faire attention que ce matériel soit placé pour être réellement efficace mais sans gêner, ni les athlètes ni le spectacle. Par exemple:

ü                                   Une horloge de concentration doit être vue sans difficulté par les concurrents en train de se préparer.

ü                                   un tableau d'affichage (performance, essai, dossard) qui doit pouvoir être vu à la fois par les concurrents et par les spectateurs, mais ne pas se situer entre les tribunes et l'aire de lancer.

Que faudrait-il pour que le jury de MARTEAU fonctionne idéalement?

4 personnes dont deux officiels qualifiés pour respecter la charte des officiels.

Un chef de concours au plateau A qui appelle dans l'ordre, marque les essais sur la fiche, vérifie les mesures (125 3); Il est placé pour vérifier les points de litige, les contacts à l'extérieur du plateau, la sortie en arrière de la ligne médiane… Il devrait tenir les drapeaux Rouge et Blanc (125 3) pour la validation des jets, Jaune pour le temps (180-17-Note). Attention, seul, il ne peut pas tout faire.

Un responsable B à la chute, pour valider les jets et qui doit positionner le point 0 à la réception. Il tient également des drapeaux Rouge et Blanc

Deux aides (cela signifie qu'aucune qualification n'est exigée):

Un à la réception C pour amener le ruban et sortir les engins de la zone de réception

Un au plateau D pour faire passer le ruban par le centre du cercle pour les mesures.


Si nous avons la chance d'avoir des jurys supplémentaires, quelles fonctions leurs attribuer ?

1.       Un secrétaire de jury F, qui tient la feuille de concours et appelle les concurrents.

2.      Un juge chargé du chronomètre E pour le délai de lancer (muni d'un drapeau jaune)

3.      Un juge chargé du tableau d'affichage G

4.      Un juge chargé de ramener les disques H vers le plateau de lancer (187 18) (plus les jets sont loin, plus il faut de personnes)

5.      Un juge chargé des concurrents (pour sortir de l'aire de concours)

6.      Puis éventuellement pour le secrétariat informatique

 Pour l'homologation d'un record de France (3 personnes) (§8):

Il faut deux Juges Arbitre au moins régionaux l'un chef de concours au plateau, l'autre responsable à la chute des engins assisté d'au moins 1 autre membre du jury, la performance devant être vérifiée par un Juge Fédéral de Lancers ou un Juge Arbitre Fédéral.

Les missions du jury de MARTEAU avant le début du concours

Ces missions se feront sous la responsabilité du chef de concours. C'est à lui à distribuer les différentes tâches en fonction de l'effectif à sa disposition (126-1).

Mise en place du concours

Prendre le matériel au local à matériel et les feuilles de concours à la chambre d'appel. (selon le niveau de la compétition,les athlètes se rendent directement à l'aire de lancer, ou passent par la chambre d'appel et sont amenés sur l'aire de concours)

Vérifier rapidement l'aire de lancer, la cage (état du filet, fixation, ouverture) et de réception (le secteur, les lignes de repères pour savoir les distances…)…), mettre éventuellement des fanions de records sur le bord du secteur (187 21)

Placer les différents membres du jury (ne pas "surcharger" (120-avant dernier-§)) pour que ceux-ci ne gênent ni les concurrents, ni les spectateurs. Tout cela doit être prêt avant que les athlètes passent à l'échauffement terminal sous contrôle du jury (180-1).

Organisation de l'échauffement (180 1 à 3) sous la responsabilité du jury

Pour finir leur échauffement sur le terrain, le règlement prévoit que les athlètes puissent faire des jets dans le plateau de compétition.

Cet échauffement terminal est assez rapide (si le nombre d'engins est suffisant) cela n'empêche pas de laisser auparavant une période libre aux athlètes, surtout s'il n'y a pas de terrain d'échauffement.  Dans ce cas, après cette période "libre", environ 20' avant le début du concours, le chef de plateau proposera à tous les athlètes le souhaitant d'exécuter 2 jets et ce dans l'ordre du concours.

Il faut donc que le jury soit opérationnel environ 30' avant l'heure officiel de début du concours.

Les missions du jury de MARTEAU pendant le concours

Le concours

L'athlète, sa tenue (143-1), ses chaussures (143-2à6) son dossard (143-7à8) et (F143)

Ne plus laisser  les concurrents utiliser la zone de lancer pour s'échauffer (180-2)

Appeler les concurrents dans l'ordre tiré au sort (180-4) ceci lorsque le terrain est prêt pour que l'athlète puisse lancer, le drapeau blanc est levé au moment ou commence le début de l'essai. Penser à appliquer si besoin l'autorisation de l'essai différé, à chaque tour et chaque essai (180-6)

Accordé un essai de remplacement en cas de gêne (180-16)

Faire respecter les délais de lancers (180-17) drapeau jaune pour l'avertissement 15" avant la fin du temps (180 17c note)

Athlètes

Epreuves Individuelles

Concours "normal"

1'

Essais consécutifs

2'

Autorisation de quitter le concours (180-18 "Dans les concours un concurrent peut quitter, la zone même de la compétition pendant le déroulement de celle-ci avec l'autorisation d'un, et accompagné par un, juge. ")

Participations simultanées (142-3)

Changer le lieu de compétition (180-19)

 La mesure:

On mesure aussitôt chaque essai valable (125-3 et 187-20) (un essai nul ne doit pas être mesuré sauf éventuellement avec accord du Juge-Arbitre si il y a contestation d'un concurrent (146-4))

Le responsable à la chute de l’engin plante la fiche au niveau du 1er contact de l’engin avec le sol (187-16) et met le zéro au dessus du point de la marque la plus proche de l’aire de lancer.

Le responsable qui tient l’autre côté du ruban le tend de sorte qu’il passe par le centre du cercle (c'est le centre du secteur de chute)

La mesure se fait au niveau du bord intérieur du butoir, elle est annoncé en mètres et centimètres entiers, en arrondissant la performance au centimètre inférieur (187-19).

Protection personnelle (187 4)

Les doigts ne peuvent pas être attachés les uns aux autres, mais l'emploi d'un pansement est autorisé, doigt par doigt pour cacher une plaie ouverte. Pas de gant fermé, l'extrémité des doigts doit être visible. Possibilité de mettre une substance "adhésive" sur leurs mains. Autorisation du port d'une ceinture de protection lombaire.

Comment lancer. Quelles sont les causes d'échec (187 13 à 18)

Partir d'une position "stationnaire" à l'intérieur du cercle, ne toucher que l'intérieur du bandage métallique

En position de départ, avant les balancements ou rotations préliminaires, le concurrent est autorisé à poser la tête du marteau sur le sol, à l'extérieur ou à l'intérieur du cercle. Si la tête du marteau touche le sol, ou le haut de la bande de fer pendant que le concurrent effectue les balancements ou rotations préliminaires, le lancer ne sera pas considéré comme irrégulier. Mais si, après avoir ainsi touché le sol ou le haut de fa bande de fer, le concurrent s'arrête pour recommencer le lancer, cela comptera comme un essai manqué (191 1à3)

Toucher le sol à l’extérieur de la zone de lancer pendant l’essai, excepté point (191 2) ci-dessus

Lâcher l'engin de manière non réglementaire mais il n'y a pas d'obligation donc…

Si le marteau se casse au cours d'un essai ou pendant qu'il est en l'air, l'essai ne sera pas considéré comme irrégulier, à condition qu'il ait été effectué conformément à cet Article. Si de ce fait, le concurrent perd son équilibre et commet une faute quelconque au regard de cet article, celle-ci ne sera pas comptée comme un essai irrégulier et un nouvel essai sera accordé. (191 3)

L’engin, ici la tête du marteau, doit tomber "entièrement" à l'intérieur des lignes du secteur de chute, (c'est-à-dire qu'il ne doit pas toucher la ligne lors de son premier contact avec le sol) (187-16).

L'athlète doit quitter le plateau après que l'engin ait touché le sol et sortir en arrière des lignes ( 75 cm ) qui se trouvent dans le prolongement du diamètre médian du cercle ( voir schémas ) , c'est-à-dire que le premier contact au sol doit se faire derrière ses lignes.

Ce n'est pas une faute si, dans la limite de "sa minute" l'athlète s'interrompt, sort régulièrement du plateau pour… (balayer le plateau, s'essuyer les mains…). Par contre l'action de lancer doit avoir commencer avant la fin de la minute.

S'il peut nettoyer le plateau pour ne pas qu'il glisse, il n'a pas le droit de mettre quelque chose sur ses chaussures ou dans le plateau pour mieux s'accrocher ou mieux glisser (187 8)

Aide aux athlètes, communication avec l'entraîneur (144-2­-i) . L'entraîneur peut coacher, mais l'athlète ne doit pas aller discuter avec lui.

Tenir la feuille d'appel et de concours: les indications, comment noter (180-21) voir un modèle

Faire le classement final qui doit se faire au fur et à mesure pour être prêt à toute éventualité à la fin du concours. Pour être classé il faut avoir Fait une performance. Dans une épreuve "normale", tous les concurrents ont droit à faire 3 essais, le classement intermédiaire se fait à la fin de ces 3 premiers essais.  Les 8 meilleurs performeurs et les éventuels ex-aequo à cette place ont droit aux 3 essais supplémentaires. Le nouvel ordre de passage pour ces 3 derniers essais est donné à ce moment là, ordre inverse du classement intermédiaire (180-5). S'il n'y a pas plus de huit concurrents, chacun d'eux aura droit à six essais. Dans certaines épreuves particulières le règlement spécifique de l'épreuve peut prévoir une nombre d'essais différents: 6 à tous les athlètes en interclubs, 4 en UNSS ou en Coupe d'Europe… En Epreuves Combinées 3 essais. Chaque concurrent est crédité de sa meilleur performance, en cas d'ex-aequo on classe à la meilleure performance suivante… ainsi de suite. Dans un championnat , pour l'attribution d'un titre individuel, s'il reste des ex-aequo à la première place on procédera à un barrage pour déterminer le "champion". Le barrage: les concurrents se trouvant ex aequo lanceront une fois de plus et, si aucune décision n'intervient on recommencera… (180 20). La performance réalisée en barrage compte pour le concours (180 21) c'est-à-dire que si la performance réalisée lors du barrage est supérieure à celles réalisées dans le concours c'est cette performance qui sera enregistrée.

Un exemple de classement

A la fin des 3 essais, Anatoly qui a mordu ses 3 essais n'est pas classé et est éliminé. Walter qui a réussi 44m11 tout comme Youri est également éliminé de la finale car il est battu par Youri au bénéfice du meilleur essai suivant.

A la fin du concours, André gagne facilement devant les 53m77 de Guy et Nicolas qui seront départagés par la 2ème meilleure performance 52m74 pour Nicolas mieux de 1cm que les 52m73 de Guy. Avec 52m40 Frédéric manque le podium. Julien 47m24 est 5ème. Christophe et Ahmed, tous deux à 47m21 seront départagés non pas par leur 47m15 en 2ème performance mais par leur 3ème, de nouveau 47m15 pour Christophe. Youri restera 8ème.

Les concours de qualification

Quand il y a trop de monde pour une finale… (180-8à15)

Les missions du jury à la fin d'un concours de MARTEAU

Les résultats

Finir le classement (126 3), signer la feuille et le faire viser par le juge arbitre (125 6) la transmettre au secrétariat (et au speaker 134)

Le protocole

Amener les 3 premiers au podium si nécessaire (en championnat, le podium fait partie de la compétition (143 1))

Le matériel

Préparer le concours suivant ou ranger le matériel (sur place et ramener ce qui doit l'être au local à matériel)

Evacuer le terrain avant que le commissaire de terrain ne vous le dise (133) et se mettre à disposition du directeur de réunion pour une éventuelle tâche de remplacement.

 

Les partenaire de l'athlétisme ligérien:

-



-

 PROGRAMME

Compétitions-Rassemblements

-

Challenge Loire 

CJS

30 juin 2021

Firminy

(Aco Firminy)

Programme

Engagements Ouverts

-

Challenge des jeunes 

BM

4 juillet 2021

Roanne

(Ca Roannais)

Programme

Feuille de modification

Engagements Ouverts

-

Challenge Loire 

CJS

7 juillet 2021

Montbrison

(Sa Montbrison)

Programme

Engagements Ouverts

-